29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 09:46

...

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. 

Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. 

(...)

Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : Gustav 

Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Mon avis : 
La nuit, le froid, une église, un cadavre.... en Norvège...
Quel rapport entre l'inspectrice norvégienne et Martin Servaz le héros de Bernard Minier ?

Comme d'habitude avec cet auteur voici un roman avec une histoire rythmée. Cela ne m'a pas empêchée d'y trouver quelques longueurs et surtout des rebondissements un peu tirés par les cheveux.

La fin laisse présager une suite que je lirai certainement.

 

Livre issu de ma

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture