14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 17:04

...

 

Résumé :
1900, Exposition Universelle de Paris. Aileen Bowman, trente-cinq ans, journaliste, célibataire, est venue couvrir l’événement pour le New York Tribune. Née d’un baroudeur anglais et d’une française utopiste, élevée dans le décor sauvage des plaines du Nevada, Aileen est une femme affranchie de tout lien et de toute morale, mue par sa passion et ses idéaux humanistes.
Au fil d’un récit qui nous immerge au cœur de la ville en chantier, du métropolitain naissant aux quartiers des bordels chers aux peintres, la personnalité singulière d’Aileen se confond avec la ville lumière. Un portrait en miroir qui dessine la toile du monde, de l’Europe à l’Amérique, du XIX
e et au XXe siècle, du passé d’Aileen à un destin qu’elle n’imagine pas.
La Toile du monde possède le souffle sensuel et l’énergie des grands romans qui plient la réalité aux dimensions du rêve. Après Trois mille chevaux-vapeur et Équateur, Antonin Varenne signe une œuvre saisissante et confirme la singularité de son talent.

Mon avis : 
Du côté du lecteur : il lit bien, son ton est agréable. J'ai pourtant regretté à de nombreuses reprises que ce ne soit pas une femme qui lise se roman. En effet, le personnage principal est une femme, c'est dommage car je crois que cela aurait apporté un plus au texte.

Du côté du texte : Je ne suis pas une adepte des descriptions et peut-être encore moins en lecture audio. Alors évidemment l'exposition universelle de Paris en 1900 se prête à de nombreux détails, à de nombreuses explications, l'auteur dit dans l'entretien qu'il ne voulait pas que cela prenne la place du romanesque. Cela fonctionne sans doute pour de nombreux lecteurs mais pour moi c'était un peu trop surtout dans la première partie du roman.
En revanche j'ai vraiment aimé la partie romanesque et le personnage d'Aileen. Cette jeune femme moderne, avec ses pantalons, ne laisse pas indifférent. Sa vie est hors norme pour l'époque et elle va au bout de ses idées.

Il sera sans doute dans le milieu de mon classement pour le prix Audiolib 2019.

...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Saxaoul 16/04/2019 09:21

Je crois qu'un précédent roman de cet auteur a fait partie de la sélection du prix audiolib il y a quelques années, quand j'y participais encore. Un roman d'aventure également...

Sandrine(SD49) 16/04/2019 19:08

Tout à fait Trois mille chevaux vapeur je crois, je ne m'en souviens plus du tout....

Géraldine 15/04/2019 19:42

Bon ben même si le personnage féminin semble valoir le détour, je ne le ferai pas vu les longueurs de descriptions que tu évoques.... Et quand je découvre l'avis de Sylire, cela confirme ce que je pense !

Sandrine(SD49) 15/04/2019 20:23

j'avoue qu'on ne donne pas très envie et pourtant il y a vraiment du bon dans ce roman

Sylire 14/04/2019 19:20

Alors moi, je trouve ce roman interminable. Mon esprit vagabonde.

Sandrine(SD49) 14/04/2019 19:30

Je vagabonde souvent aussi avec la lecture audio, et parfois je passe même au chapitre suivant sans tout écouter si ça n'avance pas....

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture