8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 18:05

...

 

Quatrième de couverture :
À la suite d'un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d'électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d'une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d'une maison où se croisent les courants d'air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l'hiver et de leur rude face-à-face. 

Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide. 

Alors que les centimètres de neige s'accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces extérieures et aux écueils intimes ?

Mon avis : 
Huis clos dans une maison au sein d'un village coupé de tout et sans électricité suite à une grosse panne, un homme blessé est hébergé chez un inconnu qui s'occupe de lui.

Il est bizarre ce roman.

La numérotation des chapitres : D'abord croissante mais  ne se suivant pas régulièrement de trente-huit à deux cent soixante-treize, puis décroissante jusqu'à sept mais en seulement une quarantaine de pages.
Je pensais en avoir l'explication à la fin.... malheureusement non, cela reste donc un mystère pour moi.

La panne d'électricité : Il règne une ambiance bizarre dans ce village, on a l'impression qu'il y a d'autres problèmes que cette panne pour créer une telle impression de danger, une telle tension. Pas d'explication non plus.

Et pourtant malgré mes réserves j'ai aimé ce roman. Car il y est question de relations humaines entre ces deux hommes, de nature puissante, d'hiver interminable.

Un peu frustrant car la fin n'en est pas vraiment une.

Malgré tous ces bémols, j'ai aimé, allez comprendre !

Roman emprunté à la

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

krol 09/06/2019 10:38

La numérotation des chapitres correspond à l'épaisseur de la neige, en centimètres. J'ai beaucoup aimé ce livre, à l'ambiance feutrée, tendue, un huis-clos à suspense.

Sandrine(SD49) 10/06/2019 19:17

Oh merci pour l'info !!!!

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture