15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 05:20

Le cahier bleuQuatrième de couverture :

Vendue à neuf ans par son père, Batuk n'a pour seul horizon qu'une unique rue de Bombay. Et pour toute compagnie les clients qui viennent assouvir leurs pulsions sur une jeune fille dont le seul tort est d'être jolie. Mais au fond de la case qui lui sert de chambre, Batuk cache un véritable trésor. Un petit cahier bleu qu'elle a réussit à dissimuler à cette vieille bique de Mamaki.

Que peut donc raconter une prostituée de quinze ans dans un journal intime ? Son existence, avec la philosophie d'une femme ; ses rêves, avec le regard d'une petite fille. Il suffit parfois de quelques grammes de papier pour s'accrocher à la vie...  

Mon avis :

Il est très difficile de parler d'un tel livre et encore plus de le classer. Je l'ai mis dans la catégorie 'J'ai bien aimé' mais ce n'est pas du tout le bon terme pour cette lecture. Je n'ai pas aimé ce que j'ai lu car c'est vraiment horrible ce qui arrive à cette petite Batuk, si mignonne, mais j'ai quand même apprécié la façon dont c'est raconté surtout dans la première partie du livre, avec un langage imagé qui n'enlève pourtant rien à l'horreur des faits.

En revanche la dernière partie du livre est vraiment horrible, elle est vendue comme esclave sexuelle à un homme qui fait un cadeau à son fils, à partir de ce moment-là les descriptions insoutenables se succèdent et la fin atteint le summum.

En bref, toute cette histoire est affreuse, j'ai été assez mal à l'aise tout au long de ma lecture mais je voulais quand même aller jusqu'au bout car elle me plaisait bien cette petite Batuk.

Allez lire aussi l'avis de Choco qui joint des photos à son billet, c'est sordide mais très parlant.  

Livre reçu en partenariat grâce à BOB et aux Editions Pocket : Merci !

Challenge petit bac

     catégorie objet

Partager cet article

Repost0

commentaires

lagrande stef 18/02/2011 07:10


Il m'avait "remuée" ce bouquin quand je l'ai lu l'an dernier; j'ai parfois tendance à oublier les histoires, mais celle là , non, elle restera gravée dans ma mémoire. Je suis allée voir le billet
de Choco, j'ai pris une claque en voyant les photos


Sandrine(SD49) 18/02/2011 07:39



je suis d'accord avec toi pour les photos, c'est affreux



Choco 16/02/2011 12:48


Bon tu as été moins critique que moi ! :)


Sandrine(SD49) 16/02/2011 14:20



oui, car de mon côté j'ai quand même appris des choses



Syl. 15/02/2011 17:49


Alors je passe. Pas le courage.


Sandrine(SD49) 15/02/2011 19:17



oui, pas facile



Anne 15/02/2011 15:45


Je l'attendais ton article et je suis servie !! C'est le deuxième même avis que je vois sur ce livre donc je le laisse pour celles et ceux qui ont plus de cran que moi pour lire de telles
histoires.


Sandrine(SD49) 15/02/2011 17:18



il est assez court, je n'en aurais pas lu 500 pages c'est sûr



Yv 15/02/2011 14:59


Un livre très fort, qui marque forcément et qui dénonce. Certes, ensuite, on est désemparé, mais faudrait-il ne plus écrire sur les sujets qui nous gênent ?


Sandrine(SD49) 15/02/2011 17:17



non, non, je suis contente de l'avoir lu même si le sujet me dérange



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture