19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 04:20
Le tiroir à cheveux Quatrième de couverture :
Il ne fallait pas parler de ma voisine, même dans son dos. Il ne fallait pas lui parler non plus. Elle n'avait pas demandé la permission d'être enceinte. D'ailleurs, elle faisait plein de choses sans autorisation. Je crois qu'elle sautait par-dessus le portail, quand elle n'avait pas encore le droit d'avoir une clé. Moi non, mais je me cachais pour écrire, parce que je n'étais pas bien sûre que ce soit permis. Je regardais le fils de ma voisine, tout de travers dans sa poussette, les orbites pleines de soleil, en me demandant quel interdit l'empêchait de bouger, de voir, d'entendre, de parler, de lever une main pour s'essuyer la bouche.

Je regardais sa mère et je l'admirais en cachette. Je l'admirais d'avoir fait ça, un gosse défendu qui bavait et coinçait tout le ciel dans ses yeux. J'avais honte aussi, parce que le pauvre. J'ai écrit cette histoire sans aucune autorisation, même pas la sienne, même pas celle de sa mère, juste pour dire en retard il est beau ton fils, en traversant la cour avant d'ouvrir le portail.  

Mon avis :

Une très jeune femme, deux enfants dont un que l'on devine différent. Un peu à la fois j'ai découvert la vie de cette maman, elle a une fascination pour les cheveux, ceux qu'elle lave dans un salon de coiffure et ceux de ses enfants qu'elle ne veut pas couper.

Une histoire touchante, une belle relation, même si elle n'est pas facile, avec son fils différent, et des décisions à prendre concernant un placement.

Des parents qui décident pour elle en grande partie car elle était mineure quand elle a eu son premier bébé.

Il n'est pas très facile de parler de ce livre, on peut certainement l'aimer ou le détester, de mon côté ce fût positif.

J'ai aimé l'évolution de cette jeune femme vis à vis de ses enfants et de sa vie, mais cela ne va pas être simple pour elle comme nous le laisse entendre la fin du livre.  

Livre emprunté à la
   images.jpg
 Challenge petit bac
    Catégorie objet

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

gambadou 20/09/2011 21:38


oh, je l'avais noté depuis très longtemps, et oublié !je le renote tout de suite


Sandrine(SD49) 21/09/2011 13:55



A force de noter on ne peut pas tout retenir



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2011 15:49


Une lecture très "social", on dirait.


Sandrine(SD49) 20/09/2011 21:06



oui c'est tout à fait ça



L'Irrégulière 20/09/2011 11:49


tu piques ma curiosité, encore une fois ^^


Sandrine(SD49) 20/09/2011 13:17



chouette ! j'aime bien quand on me dit ça ;-D



Cynthia 19/09/2011 18:44


J'ai "L'absence d'oiseaux d'eau" inscrit dans ma LAL depuis des plombes (d'ailleurs je suis ravie d'apprendre qu'il existe en poche) mais je pense bien que celui-ci s'y ajoutera ;)


Sandrine(SD49) 20/09/2011 07:31



Sacrée LAL !



l'or des chambres 19/09/2011 18:33


ça fait longtemps que j'ai envie de découvrir un livre de cet auteur. J'aimerais beaucoup lire "les adolescents troglodytes"... Et j'ai "l'absence d'oiseaux d'eaux" sur ma PAL... Celui ci me
tenterait beaucoup aussi mais en fait je pensais qu'il n'allait plus tarder en poche et finalement c'est "l'absence d'oiseaux d'eaux" qui est sorti en premier en poche (évidemment, celui là je l'ai
déjà !!)


Sandrine(SD49) 20/09/2011 07:31



c'est la dure vie de lectrice



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture