16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 23:05
Cadavre-exquis.jpg

Résumé : 
Quelle vie ! Potiche d'accueil dans les foires et salons, Zoé endure le soir un mec chômeur qui dort en chaussettes. Jusqu'à ce qu'elle croise la route de Thomas, écrivain à succès en manque d'inspiration.

Par l'auteur de Ma vie est tout à fait fascinante et de Joséphine, une histoire d'amour et d'ambition... à l'héroïne inoubliable. 

Mon avis :
Zoé est hôtesse d'accueil dans des salons, sa vie oscille entre des tenues horribles, les hommes aux mains baladeuses et son homme qui n'est pas très glamour (slip, marcel et chaussettes, vautré devant la télé !).
Une rencontre avec un écrivain va changer sa vie, il se cache, pourquoi ? Nous le saurons au cours de la lecture.
J'ai trouvé amusant d'évoquer dans une BD les prix littéraires, l'ego de l'écrivain 'légèrement' surdimensionné, l'inspiration.
Même si cette histoire paraît parfois peu crédible j'ai pris plaisir à cette lecture et la fin m'a agréablement surprise.
Un excellent moment de lecture pour ma première découverte de cet auteur (Pénélope Bagieu, pas l'écrivain de l'histoire!).
 

Les avis de Liliba, Canel, A propos de livres, Stephie.
 

BD empruntée à la
  images.jpg

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 23:05
Barbe bleue Résumé :
Un curieux espagnol recherche une colocataire. Les huit précédentes sont tombées amoureuses de lui et ont disparu. Une pièce interdite. Saturnine est sûre de pouvoir résister au charme de cet étrange propriétaire.
 

Mon avis : 
Mon avis sur ce livre est partagé. J'ai aimé l'originalité de l'histoire et j'en ai aimé la chute.
Saturnine ne s'en laisse pas conter et pourtant elle est la neuvième colocataire de cet étrange espagnol, les huit autres ont 'disparu'.
Elle ne se laisse pas impressionner et n'a pas la langue dans sa poche.
Cette histoire est presqu'un huis-clos et les joutes verbales s'enchaînent entre les deux personnages. Cela m'a plu au début mais j'ai fini par trouver que c'était très bavard et qu'on n'avançait pas beaucoup.
Autre point positif : Cette histoire m'a donné envie de boire du champagne !
Un avis en demi-teinte mais un livre qui se lit en deux temps trois mouvements et qu'on ne peut interrompre car on veut savoir le fin mot de l'histoire.

J'avais préféré Tuer le père, lu l'année dernière.

Les avis variés de Stéphie, Géraldine, Brize et sa fille et Liligalipette.

Livre emprunté à la
    images.jpg
Petit bac 2012
Catégorie personne connue
rentrée littéraire 2012
8/14
En route pour le 2% ! 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 23:05
La bête Quatrième de couverture :
... Les cadavres tombent comme des mouches, il n'y a aucun lien entre les victimes ...
... Je n'ai aucun indice sérieux et pas le moindre mobile ...
... Rajoutez à ça, la moitié du village qui voit des monstres partout et l'autre moitié prête à tirer sur tout ce qui bouge ...
... La routine quoi ! 

Mon avis : 
Couvrez-vous bien avant d'entamer cette BD  car vous allez être isolés par la neige dans un petit village.
Ambiance glaciale assurée, par la météo mais aussi par les personnages : chasseurs bourrus, bigotes hargneuses, ivrogne permanent.
Des loups ont été réintroduits dans la région et une bête aux longues griffes sévit aux alentours du village, l'enquête peut commencer.
L'auteur est vraiment très fort pour faire passer une ambiance, par les visages des personnages, par le climat de tension qui règne.
Ce qui m'a le plus marqué c'est l'omniprésence de la neige.
J'avais deviné une petite chose de l'histoire mais pas le dénouement de cette enquête hivernale.

 

Les avis de Mango, La bibliothèque du dolmen et  Canel.
 

BD empruntée à la
 images.jpg
   
Petit bac 2012
   Catégorie animal
Challenge thriller polar

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 23:05
A travers les champs bleus Quatrième de couverture :
Dès l’initiale de la nouvelle titre, avec ce « frémissement de doute », Claire Keegan parvient à suggérer un trouble, que confirmeront les premiers balbutiements du prêtre au moment de célébrer le mariage.

Les huit nouvelles de ce recueil, pour l’essentiel enracinées dans la terre d’Irlande, évoquent le pouvoir dévastateur des mots (La Mort lente et douloureuse), les relations des pères et de leurs filles (Le Cadeau d’adieu, La Fille du forestier),

les amours impossibles (À travers les champs bleus, Chevaux noirs, La Nuit des sorbiers), la force des préjugés (Près du bord de l’eau) ou le poids des traditions (Renoncement). Tout comme dans L’Antarctique (2010) et Les Trois Lumières (2011), le regard acéré et les phrases ciselées de l’écrivain en imposent. Sans jamais rien affirmer, Claire Keegan parvient, dans ses textes d’une beauté lapidaire, à susciter d’inoubliables émotions de lecture. 

Mon avis :
Autant le dire tout de suite je n'ai pas aimé ce recueil de huit nouvelles. Seules deux d'entre elles ont réussi à me toucher.
Cette fois, je n'ai pas été sensible à la plume de l'auteur.
Tout ceci est bien sombre et rempli de non-dits, je n'ai pas accroché du tout et j'en suis bien déçue.
Certaines nouvelles m'ont quand même un peu surprise mais je suis vraiment passée à côté de ce livre.
Dommage car j'avais beaucoup aimé Les trois lumières du même auteur.

Allez plutôt lire l'avis enthousiaste de Clara.

 

Livre
   emprunté     à la
    images.jpg

Petit bac 2012
    Catégorie végétal

 

rentrée littéraire 2012            7/7 
      1% atteint ! 

Challenge des îles

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 23:05

Blast T1  Blast T2

Quatrième de couverture : 
Tome 1 : Je pèse lourd. Des tonnes. Alliage écrasant de lard et d'espoirs défaits, je bute sur chaque pierre du chemin. Je tombe et me relève, et tombe encore. Je pèse lourd, ancré au sol, écrasé de pesanteur. Atlas aberrant, je traîne le monde derrière moi. Je pèse lourd. Pire qu'un cheval de trait. Pire qu'un char d'assaut. Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole.

 Tome 2 : Je mens. Je mens toujours. Je dis que je ne me souviens de rien, que je suis né du matin. Je dis que ne comprends qu'à votre place, sans doute, j'aurais ri aussi. Je mens pour un peu de repos, d'indulgence, pour le pardon de ma dissemblance. Je mens aussi pour ne pas vous massacrer à mon tour. Je mens toujours car, en réalité, je me souviens de tout. 

Mon avis
Blast c'est l'histoire de Polza, un homme qui a choisi de vivre dans la marginalité. Il est écrivain, cultivé mais sa vie est partie à la dérive.
Au niveau du dessin, j'ai eu un peu de mal avec les nez des personnages, ils sont démesurés et j'ai préféré le style de dessins des autres livres de cet auteur.
Au niveau de l'histoire, j'ai maintenant bien envie d'emprunter le tome 3, et pourtant j'ai moins aimé le tome 2 que j'ai trouvé un peu plus long. Je sens qu'on va défiler toute sa vie avant de savoir le fin mot de l'histoire, car cet homme est en garde à vue et les policiers veulent comprendre et recouper ce qu'ils savent avec les informations que va leur donner Polza.
Ce personnage a fait des choses répréhensibles mais il a des côtés touchants, depuis toujours ce corps encombrant lui pose des problèmes et certaines scènes sont assez émouvantes. Ce n'est pas une histoire gaie, le tout est assez noir.
Je me rends compte que j'ai du mal à en parler sans doute parce que ce n'est pas un coup de cœur.
 
L'avis d'Enna sur le tome 1 et sur le  tome 2 elle en parle beaucoup mieux que moi.

 

BD empruntées à la
     images.jpg
          Petit bac 2012
  Catégorie gros mot (en anglais) ! 

 

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 23:05
Une place à prendre Quatrième de couverture : 
Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de moeurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

Mon avis : 
Quelle histoire ! Mais un pavé qui se lit facilement, une petite liste des personnages établie au fur et à mesure de leur apparition m'a bien aidée. Ils sont tous très bien décrits on s'y croirait !
Un notable disparaît, une élection est envisagée pour le remplacer au Conseil
 Paroissial, et de là découle l'apparition de magouilles, mesquineries, non-dits, violences. Tout ceci est assez malsain et la description idyllique de ce petit village vole en éclats.

On passe de personnage en personnage, de famille en famille, des liens existent entre tous. Je me suis laissée prendre par cette histoire, j'ai été révoltée par certains faits notamment ceux qui mettent en scène les adolescents et les enfants.

Je me suis demandée où cela allait s'arrêter, si l'impensable pouvait arriver, si des personnes de bon sens allaient pouvoir empêcher ce gâchis.

J'ai eu raison de faire confiance à J.K Rowling pour ce changement de registre après la célèbre série des Harry Potter. Nul doute que je lirai son prochain roman. Patience ! Celui-ci vient de sortir.

Les avis de Stephie et L'irrégulière. 
 

priceminister 2012

15/20

rentrée littéraire 2012
                 6/7

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec Chaplum,  Solenn SylCatherine, Noukette,
Hérisson et Emma.


Partager cet article

Repost0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 05:00

Je vous annonce la naissance d'un nouveau blog, c'est celui de Mrs B. qui écrivait déjà des billets pour ses coups de cœur chez Enna. Son blog s'appelle Mrs B, la lecture et les séries.

coup de coeur

Je le sais depuis hier (grâce à une erreur de manip') et j'en suis ravie car comme moi elle disait : "Non, non je ne créerai pas de blog. Cela prend trop de temps. Je me contente de lire vos billets et de publier occasionnellement chez Enna !"

PERSO1.gif 

Et voilà, Claire tu as aussi craqué pour la création d'un blog et je t'en félicite !!!!!

Je suis ravie parce que Mrs B. fait partie des personnes connues sur le net et je l'ai rencontrée pour de vrai lors d'une sacrée expédition au Mont Saint Michel en avril dernier. 

CIMG9537

CIMG9548

J'espère sincèrement que tu prendras autant de plaisir que moi avec ton blog et je te souhaite plein de commentaires et de belles rencontres !


Partager cet article

Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 23:05
Retour à Killybegs Quatrième de couverture : 
"Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. 

Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence."
Killybegs, le 24 décembre 2006
Tyrone Meehan 

Mon avis : 
En 2006 Tyrone Meehan revient à Killybegs, dans la maison de son enfance, pour nous raconter son histoire de révolutionnaire irlandais et sa trahison.
Dès l'enfance, la vie est dure pour Tyrone et sa famille, ils vont tout perdre plusieurs fois, vivre dans la pauvreté mais avec des liens familiaux très forts. Depuis tout petit il baigne dans la lutte contre les britanniques.

Cette histoire c'est celle d'un homme avec ses qualités et ses faiblesses. Sa trahison c'est celle d'un homme qui a menti par omission, qui s'est fait piéger et a été poussé à trahir. 
J'ai beaucoup aimé cette histoire car j'ai eu enfin l'impression de comprendre 'un peu' cette révolution irlandaise, je ne suis pas très forte en histoire et Sorj Chalandon a réussi à m'y intéresser. 

Ce roman est très bien écrit, on s'y croirait. Toutes les descriptions sont très réalistes et les images se sont formées devant mes yeux de lectrice.
Ce qui m'a beaucoup marquée : Le décompte, au fil des chapitres, des morts par grève de la faim.
Il a trahi, certes, mais j'ai bien aimé ce personnage et son histoire.


Coup de cœur pour
Enna, grande fan de Sorj Chalandon !

 

 Livre issu de ma 
imagesCAFSFWL3.jpg
offert par une amie : Merci Karine  ! 
  imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec Canel
Challenge des îles

         

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 23:05
La-vie-revee-d-Ernesto-G-jpg Quatrième de couverture :
De 1910 à 2010 et de Prague à Alger en passant par Paris. La traversée du siècle de Joseph Kaplan, médecin juif pragois. De la Bohème et ses guinguettes où l'on croisait des filles qui dansaient divinement le tango en fumant des Bastos, à l'exil dans le djebel, de la peste d'Alger aux désillusions du communisme, voici la vie d'un héros malgré lui, pris dans les tourmentes de l'Histoire. Une vie d'amours et de grandes amitiés, une vie d'espoirs et de rencontres, jusqu'à celle, un jour de 1966, d'un certain Ernesto G., guerrier magnifique et terrassé, échoué au fin fond de la campagne tchèque après sa déroute africaine. 

Mon avis : 
C'est avec beaucoup d'espoir que j'ai entamé ce livre, volontairement je n'avais rien lu sur le sujet pour avoir la surprise.
Les 140 premières pages ne m'ont pas emballée, nous faisons connaissance de Joseph et suivons le début de sa vie, puis sa vie de jeune homme, sa vie parisienne, ses conquêtes (nombreuses car il  danse divinement bien), ses recherches dans le domaine médical. J'ai trouvé que c'était un peu trop lisse et pas très palpitant.
Nous suivons ensuite Joseph à Alger mais il faudra encore une petite centaine de pages pour que l'histoire décolle au moment où il doit fuir Alger au début de la guerre car il est juif. Pour moi tout a vraiment démarré à ce moment-là.

L'auteur même habilement roman et histoire, je me suis vraiment attachée à Joseph et à sa famille, à leurs vies. Les sujets traités sont variés, l'émancipation des femmes, le théâtre, le communisme, l'engagement. Les relations entre les personnages sont très fortes.
Ernesto dont il est question dans le titre n'apparaît que vers le dernier tiers du livre et pour moi c'est vraiment l'apothéose de cette histoire, une parenthèse romancée dans l'histoire d'un grand personnage. Je ne pouvais plus lâcher mon livre, je l'ai même terminé un soir de fatigue alors que je pensais m'endormir avant la fin. 

Ne serait-ce les 140 premières pages je pense que j'aurais eu un vrai coup de cœur mais je n'en suis pas loin quand même. Mais je reconnais qu'il fallait bien faire connaissance avec Joseph et que tout se mette en place avant le vrai démarrage de l'histoire.
C'est très personnel je sais qu' Enna avec qui je fais une lecture commune a aimé dès le début.

Voici un livre que j'ai envie de faire aimer et je vais en parler autour de moi pour le prêter à mes amies. 

 

   masse critique septembre 2012
Merci à Babelio
pour sa dernière
opération Masse Critique ! 

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune
avec Enna et Vive les bêtises.
rentrée littéraire 2012
                   5/7


Partager cet article

Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 23:05
Le constat Quatrième de couverture :
Ecrasé par la chaleur, le vieux break fonce sur l'autoroute. Vincent, trente ans, vient de tenter un gros coup de poker. Assis à côté de lui, un vieil homme, il a traversé le siècle, ses contradictions et ses errements.
Ces deux types n'ont rien en commun, pourtant, ensemble, ils foncent vers des ennuis et des désillusions qu'ils n'auraient pas imaginés dans leurs pires cauchemars. 
Heureusement, sur leur route, il y a Rose, une jeune femme sans attache, ni a priori... 

Mon avis : 
Vincent ne fréquente pas que des gens biens, il veut fuir cette situation et prend la route. Cette fuite devient une course poursuite dans laquelle se trouve aussi embarqué Abel, un vieil homme.
Cette histoire va changer les personnages, ils vont découvrir des choses sur leur vie. Vincent est embarqué dans une affaire qui le dépasse et sans l'aide d'Abel il aurait été dans un sacré pétrin (il est quand même dans un sacré pétrin ...).
C'est une histoire d'entraide et de solidarité. Cela m'a paru très réaliste et certains passages font froid dans le dos.
Vincent et Abel vont aussi rencontrer Rose, une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux, des liens se tissent entre ces trois personnes et j'ai aimé l'évolution des personnages au fil de l'histoire.
      

Livre emprunté à la
    images.jpg

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture