11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 06:03

...

 

Quatrième de couverture :
Les femmes sont souvent plus fortes que les hommes dans mes romans, même lorsqu'elles sont victimes des pires machinations. 
Michel Bussi 

« - Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie. 
- Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l'essentiel. Je suis une mauvaise mère. 
Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège. 
Elle ferma les yeux. Il demanda encore : 
- Qui l'a lancé, ce sortilège ? 
- Vous. Moi. La terre entière. Personne n'est innocent dans cette affaire. » 


Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits... 

Un suspense renversant et bouleversant.

Mon avis : 
Je n'ai pas boudé mon plaisir à me plonger dans le dernier titre de Michel Bussi offert pas mes amies.
J'ai beaucoup aimé ne pas pouvoir faire ma curieuse car une couverture "gag" recouvrait la couverture originale, je l'ai laissée pour lire ce roman tel un livre mystère sans même jeter un œil à la quatrième de couverture.

L'auteur touche ici à un sujet d'actualité, les migrants, les réfugiés, les sans-papier, à travers la famille de Leyli.
Leyli a trois enfants, une vie derrière elle avant Marseille, un trésor, un secret et plein de paires de lunettes de soleil !

C'est aussi une enquête policière avec Julo un petit jeune bien sympathique et très humain.

J'avoue que l'auteur m'a bien eue, je n'ai rien vu venir et j'ai aimé ça. Je n'en dirai pas plus ! 

 

Livre cadeau de ma

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 19:31

...

 

Résumé : (censuré par mes soins)
Ben et Rose aimeraient bien que leur vie soit différente...
Ben, qui vient de perdre sa mère, regrette de ne pas avoir connu son père.
Rose rêve d'une mystérieuse actrice et collectionne dans un album les coupures de journaux retraçant sa carrière.
Un jour, Ben découvre dans la chambre de sa mère un indice qui l'intrigue.
Un jour, Rose lit dans la presse un article qui la fascine.
Dès lors, chacun part en quête de son identité dans la ville de toutes les passions : New York.
Seulement Ben vit en 1977 et Rose en 1927 ...

Ces deux histoires - celle de Ben en mots, celle de Rose en images, alternent et se répondent comme par magie, (...)
Brian Selznick nous entraîne dans un voyage passionnant, émouvant et merveilleux.

 

 

 

 

Mon avis : 
Je n'ai pas retrouvé où j'ai eu l'idée de lire ce roman et cela m'ennuie car il faut que je dise un grand merci à cette personne ! Je pensais que c'était Mrs B. mais en cherchant sur son mur FB je n'ai rien trouvé.

Ce livre jeunesse (ado) est un pavé mais il se lit aussi vite qu'un roman. En effet, une partie de l'histoire se passe sous forme de dessin.
Deux personnages principaux : Ben dont l'histoire est comme un roman et Rose dont l'histoire nous apparaît sous forme de dessins sans parole. Un roman en mots et en images.

Un beau roman, des personnages très attachants, des histoires de famille, de recherche d'un père, et une ville : New York.

Ce coup de cœur est arrivé petit à petit au fil de ma lecture. Ce roman est vraiment très original par sa forme et vraiment très touchant par son histoire.

Je l'ai commencé sans me rappeler ce que j'avais lu à son sujet et c'était parfait.
Je m'empresse de le prêter à une amie qui le rendra à la bibliothèque, j'espère qu'elle va l'aimer autant que moi.

 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 11:35

...

 

Quatrième de couverture :
À quelques jours de Noël, Celia Laporte et son bébé de quatre mois disparaissent brutalement d'une maternité. Le père de l'enfant, issu d'une puissante famille iranienne, est introuvable. L'affaire est complexe. La PJ de Bordeaux décide d'appeler en renfort l'OCRVP de Paris. Edwige Marion, la directrice du service, se rend immédiatement sur place avec son équipe et la jeune psychocriminologue Alix de Clavery. C'est l'occasion pour la nouvelle recrue, spécialiste des crimes sur enfants, de faire ses preuves sur le terrain. 

Alors que l'enquête des forces de police se heurte à la puissance des tabous, Alix va découvrir une vérité plus terrifiante encore.

Mon avis : 
Deux disparitions, du sang, un accident, ça commence fort avec Danielle Thiéry et dès le début du livre j'ai été embarquée.

J'ai vraiment aimé que ce soit bien rythmé, que cette enquête soit bien détaillée. La jeune psychocriminologue, Alix, doit se faire une place au sein de cette équipe qui ne l'accueille pas forcément les bras grands ouverts. J'ai beaucoup aimé ce contact qu'elle a avec les enfants.

Âmes sensibles s'abstenir : du sanglant, du cra-cra, de l'écœurant, mais ce n'est pas seulement pour le plaisir des descriptions, il faut quand même avoir parfois le cœur bien accroché. Cela ne me dérange pas (trop) quand je suis captivée par l'histoire.

Une fois commencé, au soleil sur ma terrasse, je n'avais plus envie de lâcher ce livre. 

 De cet auteur j'avais déjà lu et aimé Des clous dans le cœur (ici)

Merci à Babelio

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 09:46

...

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. 

Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. 

(...)

Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : Gustav 

Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Mon avis : 
La nuit, le froid, une église, un cadavre.... en Norvège...
Quel rapport entre l'inspectrice norvégienne et Martin Servaz le héros de Bernard Minier ?

Comme d'habitude avec cet auteur voici un roman avec une histoire rythmée. Cela ne m'a pas empêchée d'y trouver quelques longueurs et surtout des rebondissements un peu tirés par les cheveux.

La fin laisse présager une suite que je lirai certainement.

 

Livre issu de ma

 

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 17:01

...

 

Quatrième de couverture :
Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache.
Elle s'appelle Élodie, et l'enregistrement d'une caméra de surveillance permet d'identifier son ami, Antoine Deloye, sortant de chez elle, l'arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s'obstine, malgré les évidences, à nier les faits. Il accuse son frère jumeau, Franck, d'avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre.
Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d'eau.

 

Mon avis : 
Qu'est ce qui se ressemble comme deux gouttes d'eau ? des vrais jumeaux. Franck et Antoine le sont. En général on arrive à différencier des jumeaux quand on les connait bien, ici ce n'est pas le cas car même pour leurs parents c'est impossible.

La plume de Jacques Expert est toujours aussi agréable à lire, il sait y faire pour nous embrouiller, Franck ou Antoine ? Antoine ou Franck ? 
Et quand on pense avoir trouvé, bam ! retournement de situation ou pas ... L'auteur nous emmène dans une direction puis dans une autre, il nous tient en haleine.

A part un petit moment, où j'ai trouvé que l'enquête piétinait, cette histoire est assez accrocheuse, mystérieuse mais aussi angoissante.

J'ai aimé l'alternance entre l'enquête et la vie de famille avec des vrais jumeaux un peu particuliers.

Un bon roman avec une fin qui m'a bien plu.

Du même auteur, j'avais beaucoup aimé Hortense (ici)

Livre issu de ma

 

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 07:09

...

 

Quatrième de couverture :
L'homme est un lion pour l'homme. Et les lions ne s'embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous... 

C'est ce que Romane appelle : la « burnerie ». 

Trentenaire passionnée et engagée, Romane accompagne ces félins mal embouchés vers davantage d'humanité. Elle a créé une société qui leur propose un programme unique en son genre, relooking intégral de posture et de mentalité. 

Parmi ses nouveaux participants figurent de beaux spécimens. 
Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d'affaires, PDG d'un grand groupe de cosmétiques, charismatique en diable, mais horripilant archétype de burnerie ! 

Saura-t-elle le faire évoluer pour qu'il exprime autrement sa puissance intérieure, avec plus de justesse et de respect pour autrui ?

Une évidence : elle va avoir du fil à retordre.

Mon avis : 
Ce livre est dans la même veine que le premier titre de l'auteur : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (que j'avais beaucoup aimé).

Cette histoire est à mi-chemin entre le roman et le livre de développement personnel, en fait c'est un roman de développement personnel, oui c'est ça.

J'ai aimé ce livre mais moins que le premier de cet auteur car depuis j'ai lu d'autres romans dans le même style, ce genre de roman n'est donc plus une découverte pour moi. J'ai quand même passé un bon moment et pourtant l'histoire est un peu cousue de fil blanc.

Les personnages sont variés et vont tous évoluer au fil du roman.
Certains passage sont émouvants et d'autres prêtent à sourire, un bon cocktail. 

Une happy end pour couronner le tout et l'auteur signe ici un bon livre.
Je serai partante pour lire son prochain roman.


 

Livre du groupe de lecture
avec mes copines

 

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 16:01

...

 

Quatrième de couverture :
Tristan Rivière a été élevé par son père, ouvrier et militant communiste, dans l'idée qu'il devait être un héros. Malheureusement, à l'âge de seize ans, à la première occasion qui lui est accordée de prouver son courage, il s'enfuit. 

Après dix années de remords et d'humiliation, Tristan se retrouve dans un train au moment où une jeune femme est agressée par une bande. Et la peur d'autrefois l'envahit. Va-t-il enfin se montrer à la hauteur ? Suivant sa réaction, sa vie prendra des directions entièrement différentes... 

Roman des vies possibles, de ces moments qui décident d'une existence, interrogation aussi sur le couple et la constance de l'amour, Comment vivre en héros ? décrit de façon ironique et tragique le rêve de l'héroïsme et de la pureté dans les sociétés modernes.

 

Mon avis : 
Comment parler d'un livre qu'on a abandonné mais dont on a aimé le début mais c'est tout... (à peine 100 pages en fait).

Je suis complètement passée à côté de ce livre, je l'ai abandonné quand plusieurs soirs de suite je me suis rendu compte que je ne me rappelais plus de ce que j'avais lu la veille...

Tristan m'est apparu sympathique au début du livre puis il m'a énervé à toujours suivre ce que son beau-père décidait pour lui. 

J'ai aussi du mal avec les textes qui ne sont pas aérés, c'est bête mais si je n'accroche pas à l'histoire rapidement cela peut me bloquer (c'est pareil pour les blogs d'ailleurs).

En deux mots : je m'ennuyais... donc je l'ai abandonné et maintenant je suis bien embêtée pour écrire un billet qui se tient un tant soit peu alors que je m'endormais à chaque fois que je reprenais ma lecture.

Je vais m'en tenir là car je tourne en rond et je n'ai rien de plus à en dire.

Lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire #MRL17 (ici)

 

C'est Sylire (ici) qui m'avait donné envie de le lire

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 17:01

...

 

Quatrième de couverture :
« L’année dernière, en novembre, un livre m’a sauvé la vie. Je sais que cela peut sembler invraisemblable et pourtant c’est exactement ce qui s’est passé, un jour qui ressemblait à tous les autres. Un jour où mon imbécile de cœur s’était brisé. »

Le hasard n’existe pas ! Aurélie, jeune propriétaire d’un restaurant parisien, en est convaincue depuis qu’un roman lui a redonné goût à la vie. À sa grande surprise, l’héroïne du livre lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Intriguée, elle tente d’entrer en contact avec l’auteur, un énigmatique collectionneur de voitures anciennes qui vit reclus dans son cottage. Qu’à cela ne tienne, elle est déterminée à faire sa connaissance, mais l’éditeur du romancier ne va pas lui faciliter la tâche. S’ensuit une série de rendez-vous manqués et de quiproquos délicieux.

Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris chromo et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

 

Mon avis : 
Une lecture légère qui parle de livres, d'auteurs, de rencontre lecteur/auteur, cela ne marche pas à tous les coups avec moi mais avec celui-ci cela s'est plutôt bien passé.
Lecture fluide et facile parfaite pour les soirées en semaine où mon esprit a du mal à se canaliser sur ce que je lis.

Rien de transcendant et pourtant j'ai passé un moment plutôt agréable avec quelques sourires par ici ou par là, des situations inattendues, des personnages plutôt sympathiques.

Je n'en attendais rien et la surprise n'en a été que meilleure.

Du même auteur je n'ai pas fini Tu me trouveras au bout du monde (ici)  

 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 10:23

...

 

Et voilà..... cela fait 8 ans que j'ai créé ce lieu de partage autour des livres.

J'ai ralenti le rythme, parfois je n'ai pas trop envie d'écrire et pourtant.... je continue mais sans trop me fixer d'obligation.

J'aime toujours autant les rencontres entre blogueuses notamment la journée à Rennes pour Rue des livres au mois de mars.

J'aime aussi les échanges de mails, les partages sur Facebook bref il y a beaucoup de possibilités sur la toile mais pas que.... puisque je continue aussi le groupe d'échanges de livres avec mes copines "de la vraie vie" !

Et comme d'habitude en ce 30 septembre c'est aussi mon anniversaire !

...

 

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 17:11

...

 

Quatrième de couverture : 
Mai 2013.
Chloé et Gabriel, mariés depuis plusieurs années, 
mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale.
Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se 
décide à chercher du soutien auprès d'un groupe de parole. Il fait alors la connaissance d'Emma, une photographe récemment arrivée en ville, qui l'aide à traverser cette épreuve du deuil. 
Mais Chloé semble toujours très présente et étonnamment vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à l'oublier et à se reconstruire. 
Et si la réalité n'était pas celle à laquelle le jeune veuf se raccroche ?

Mon avis : 
Vous voulez un livre à dévorer ? Alors je vous conseille celui-ci, j'ai lu bien plus tard que d'habitude et cela faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé.

Un récit à trois voix, le mari, la morte et celle qui va aider le mari à remonter la pente : Gabriel, Chloé et Emma.

J'ai aimé ce récit sensible sur la façon dont Gabriel va cheminer pour faire son deuil, sur les rencontres qu'il va faire grâce à une association "Traverser le deuil", sur sa rencontre avec Emma.

Gabriel est touchant et on avance avec lui petit à petit.

Ce n'est pas un roman policier comme peut le laisser penser la couverture, il y a pourtant des surprises, de l'inattendu et l'auteur a vraiment très bien mené sa barque.

C'est fortiche pour un premier roman !
 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture