18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 22:05
                                                

Mon avis : 

Impossible de lâcher ce livre une fois commencé. Je ne donne pas de résumé ni de quatrième de couverture car je l'ai lu sans savoir de quoi il était question et c'était parfait.

Une histoire très dure, à la limite du soutenable parfois mais très prenante et vraiment très bien.

Je peux juste dire que Théo sort de prison, qu'il a besoin de se ressourcer, de prendre l'air alors il marche, il marche... 

Je ne m'attendais à ce qui allait arriver et j'ai vraiment apprécié ce côté surprenant de ma lecture. Frissons garantis !

Pour un premier roman, c'est vraiment fortiche.


L'avis de Canel.
 

 


 

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 22:05
Quatrième de couverture :
Un médecin, ça n'a pas toujours été médecin. En 1974 - vingt ans avant La maladie de Sachs -, Bruno Sachs entre à la faculté de médecine de Tourmens. Il se lie d'amitié avec André Solal, Basile Bloom et Christophe Gray, trois étudiants voués à la médecine générale. Au cours de ces sept années de faculté, ils vont apprendre leur métier, mais aussi côtoyer les militants de l'IVG et de la contraception, contester l'enseignement de mandarins hospitaliers, militer pour une médecine plus humaine... Pour devenir médecins - pour devenir des hommes -, 

Bruno et ses trois camarades devront vivre plusieurs histoires à la fois : l'histoire d'une formation ; l'histoire d'un grand amour ; l'histoire d'un engagement moral et politique ; l'histoire d'une profonde amitié. Des histoires comiques et tragiques. Des histoires où l'on vit pleinement et où, parfois, l'on meurt. Comme dans un roman d'aventures. L'ambition de ce roman polyphonique est non seulement de raconter comment Bruno Sachs est devenu ce qu'il est, mais quel monde, il y a trente ans, a préparé celui que nous connaissons aujourd'hui.

Mon avis : 
J'avais un peu peur avant de commencer ce pavé car je n'étais pas encore en vacances mais je l'ai bien entamé durant un week end et terminé dans la foulée durant la semaine. 

Je me demandais comment l'auteur avait organisé ce roman pour que ce pavé ne soit pas lassant. Cela ne l'est pas du tout car on alterne les narrateurs qui ne sont pas forcément les trois médecins : Mme Moreno qui fait le ménage dans un foyer d'étudiants, M. Nestor ancien appariteur de l'amphithéâtre de médecine, des amis ou des personnages croisés par Bruno Sachs et ses acolytes.

J'ai été heurtée par les propos de certains "grands" professeurs qui parlent de faire sauter un utérus ou un sein.... 
Heureusement il est aussi beaucoup question de vraie vocation et d'humanité tout au long de ce livre.

L'auteur y parle aussi beaucoup d'amour et de la façon dont ces jeunes personnes vont se construire en tant qu'hommes et en tant que médecins.

Un beau pavé ! 

L'avis de A propos de livres.

Kdo de Canel : Merci ! 

   

 

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 22:05
King of the cloud forests

Quatrième de couverture :
Quand le Japon envahit la Chine, Ashley et oncle Sung sont obligés de fuir. C'est un périlleux voyage à travers l'Himalaya et ils se battent pour survivre.
Puis Ashley est fait prisonnier.
Mais qui sont ces étranges créatures qui le vénèrent comme un roi ? 

 

Mon avis : 
Michael Morpurgo raconte de belles histoires et de plus elles sont d'un niveau d'anglais qui est abordable pour moi.

Ashley a une vie hors du commun, son père s'occupe d'une mission en Chine et pour protéger son fils il l'envoie sur les chemins de montagne avec Oncle Sung.
Leur progression est rude et dangereuse. 
Lorsqu'Oncle Sung et Ashley sont séparés, le jeune garçon se fait enlever par des créatures géantes et velues, des yétis ? 
Cette nouvelle vie est absolument fascinante et l'auteur nous fait vivre aux côtés d'Ashley.

Je ne veux pas trop en dire mais j'ai beaucoup aimé ce roman et j'ai trouvé la fin de l'histoire tout à fait émouvante.

J'ai passé un très bon moment de lecture.

J'avais déjà beaucoup aimé Alone on a wide wide sea (Seul sur la mer immense) et Soldat Peaceful (lu en français).

 


KDO de MrsB : Merci 

Petit bac 2013
       Catégorie météo
Challenge I read en english

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 22:05

La-memoire-de-l-eau-T1.jpg  La-memoire-de-l-eau-T2.jpg

Quatrième de couverture :
Une nouvelle vie démarre pour Marion quand elle emménage avec sa mère dans la maison de famille dont elles ont hérité. Vue imprenable et plage privée, l'endroit semble paradisiaque. Pourtant, d'étranges rochers sculptés, un gardien de phare à la sinistre réputation et de vieilles légendes locales semblent indiquer que l'enfer n'est peut-être pas si loin... 

 Mon avis : 
Marion est une petite curieuse et rien ne l'empêchera d'aller à la découverte du phare et du vieux monsieur qui y habite.
J'ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire ainsi que le mystère qui rode.
Je n'ai pas du tout aimé le passage où Marion se retrouve sous l'eau, j'ai retenu ma respiration avec elle et j'ai vraiment eu peur.
Une très belle découverte et une belle histoire de malédiction.
L'emplacement de la maison où emménagent Marion et sa maman, face à la mer, fait vraiment rêver. Les paysages sont magnifiques. 

Lire les 2 tomes sans s'arrêter ! 

Les avis de La Sardine et Noukette.

BD empruntées à la
  images.jpg
Petit bac 2013

            Catégorie    
        aliment/boisson

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 22:05
Un-peu-de-bois-et-d-acier.jpg

Quatrième de couverture :
Un répit, un instant, une pause...
Un abri, un havre, un refuge...
Une scène...
Un carrefour...

Juste un peu de bois et d'acier. 

Mon avis : 
Chabouté est vraiment très fort. Avec un banc, sans dialogue, il arrive à construire des histoires avec des gens de passage. On revoit parfois les mêmes personnes et on peut deviner certaines parties de leur histoire.

C'est drôle, tendre, triste, émouvant. On y voit des jeunes, des vieux, des couples, des sportifs.

Je suis vraiment fan de cet auteur que j'ai beaucoup lu depuis un an.

BD empruntée à la   
    images.jpg

 

          catégorie couleur

 

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 22:05
Le garçon talisman Quatrième de couverture :
Depuis qu'il s'est sauvé d'un pensionnat, Heinrich se cache dans un container, sur le port. Le temps de gagner assez d'argent pour acheter son passage sur un bateau et fuir, loin de ce pays où l'on pourchasse les jeunes comme lui.
La menace peut venir de partout. Des sorciers, au sommet de leurs grandes tours en ville qui promettent à ceux qui peuvent payer la richesse, l'amour ou la santé.
D'un pêcheur, sur les quais.

Ou d'un garçon de son âge, comme Val, qui n'a pour seul défaut que de vouloir sauver à tout prix la vie de sa soeur.
Qu'est-ce qui rend Heinrich si différent... et si précieux ? 

Mon avis : 
3 personnages que l'auteur nous fait suivre alternativement.

Heinrich, 16 ans, en fuite, il vit sur le port dans un container, il a un problème physique, lequel ? Mystère.

Val, 17 ans, prêt à tout pour sauver sa sœur de 15 ans qui est dans le coma.

Joseph, un vieil homme qui attend sa fille et ses petites filles.

Ce n'est qu'à la moitié du livre que j'ai entrevu le lien qui allait se tisser entre les personnages.

Ces trois personnages sont terriblement attachants, j'ai émis des hypothèses sur la particularité physique de Heinrich, l'une d'elles était la bonne mais il ne faut surtout pas lire la dernière page du livre avant la fin.

Cette histoire est en même temps très belle et très cruelle. Une magnifique découverte.
 

L'avis de Canel.
 

Livre emprunté à la
   images.jpg 

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 22:05
 L-enfant-cachee.jpg Quatrième de couverture :
Dounia est maintenant grand-mère.
Son enfance est souvent au coeur de ses pensées. Ce soir, sa petite-fille Elsa ne va pas lui laisser le choix.
Dounia va devoir tout lui raconter.
Absolument tout ! Ses amis, l'école, ses voisins, son papa, sa maman...
Et aussi le port de l'étoile jaune, la rafle, les délations... et sa vie d'enfant cachée 

Mon avis : 
Voici une très jolie BD sur une histoire plutôt difficile.

Ce livre tout à fait adapté aux enfants à partir de la fin du primaire, le sujet des rafles, des déportations, des camps est abordé franchement mais sans trop accentuer sur l'horreur des évènements passés. Tout est pourtant dit sans rien cacher.

Tout n'est pourtant pas noir dans cette histoire puisque de nombreux français ont aidé les juifs en fuite à se cacher.

J'ai beaucoup aimé les dessins, les émotions transparaissent parfaitement bien sur les visages.

Cette histoire est très émouvante et la fin m'a laissée les larmes aux yeux.

Une très belle découverte ! 

Les avis de La Sardine, Canel, Saxaoul et Noukette.


BD empruntée à la
     images.jpg

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 22:05

Zoé sorcières

Ce recueil réunit les 4 premiers albums noir et blanc de Chabouté.

Mon avis : 

Zoé : Zoé arrive dans un village sinistre, elle veut y passer une vie tranquille. Elle est jeune mais a déjà eu une vie bien mouvementée. Ils se passent des évènements louches auxquels elle ne veut pas être mêlée.
Cette histoire est très noire et le dessin en noir et blanc accentue cette sensation.
Dans ce village, on brûle une sorcière à la Saint Jean mais les sorcières ne sont pas celles que l'on pense.
Et pourtant il y a une petite lueur avec l'amitié entre Zoé et Hugo, c'est très pur et très tendre.
La chute de l'histoire va dans le sens de l'impression générale que j'ai eue avec cette lecture : sombre.
Je suis contente d'avoir retrouvé cet auteur que j'aime beaucoup.

Sorcières : Cette fois Chabouté nous raconte plusieurs histoires courtes, les chutes sont presque toujours surprenantes, certaines m'ont fait sourire même si tout ceci est encore une fois assez sombre.
Il est question de sort, de pacte de sang, de philtre d'amour, de poison, de cartes, d'amulette et d'une drôle de diablerie.
J'ai préféré Zoé car on a le temps de s'y attacher alors qu'ici tout va très vite.
En revanche, Chabouté est vraiment très fort pour nous mettre dans l'ambiance en quelques dessins. 

Pleine Lune Titre déjà lu, mon billet est ici

La bête Titre déjà lu, mon billet est ici

BD empruntée à la
   images.jpg

Petit bac 2013
     Catégorie prénom

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 22:05
Meurtre dans un jardin indien Quatrième de couverture :

Playboy millionnaire, Vivek « Vicky » Rai est tué lors de sa propre garden-party. Six invités sont suspectés : un bureaucrate habité par l’esprit de Gandhi, l’actrice la plus glamour de Bollywood, un jeune aborigène champion de l’effraction, un gamin pickpocket, un Texan calamiteux. Et le propre père de la victime.

Des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, des berges du Gange aux tapis rouges des premières de Bombay, entre vengeance, manigances politiques, quête d’un totem perdu ou d’une fiancée par correspondance, tous les chemins semblent mener au jardin du crime. Mais qui a tué Vicky ?

L’interprétation d’Emmanuel Dekoninck rend parfaitement compte du mélange de suspense et d’humour grinçant qui donne au roman son timbre si particulier. 

Mon avis : 
Quelle belle lecture audio ! Encore un lecteur qui m'a conquise et qui m'a emmenée faire un beau voyage.
La plus grande partie de ce roman nous emmène à la découverte des meurtriers potentiels, nous découvrons leurs vies, leurs particularités, leurs forces et leurs faiblesses.
Mais plus que tout c'est l'Inde qui transparaît à travers toutes ces vies, ses bons côtés et ses moins bons, la corruption est vraiment très présente à tous les niveaux.
Certains personnages m'ont plus touchée que d'autres mais j'ai aimé toutes ces tranches de vie. 

Alors qui a commis le meurtre ? Au final ce n'est pas le sujet principal du livre et la conclusion ne m'a pas spécialement convaincue. Tout le reste est vraiment génial !

 

L'avis d'Enna.

 

30984398_p.jpg
   Merci Valérie !

 

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune
avec Valérie, Mrs B et Sylire.

Challange le riz et la mousson Challenge thriller polar
N°43

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 22:05
La-vieille-dame-qui-n-avait-jamais-joue-au-tennis.jpg

Mon avis : 
Je n'avais jamais entendu parler de cette BD mais de son auteur oui, c'est pour cela que sa couverture a retenu mon attention dans les bacs de la bibliothèque.

15 nouvelles aux sujets variés, 1 scénariste et 9 dessinateurs, cela donne un recueil très réussi.

J'ai apprécié de découvrir différents coups de crayon au fil de ces nouvelles.

Certaines histoires m'ont laissée le cœur serré, le sourire aux lèvres ou même les larmes aux yeux pour l'une d'entre elles.

Le hasard a donc bien fait les choses quand je suis tombée sur ce livre à la bibliothèque. 

 

BD empruntée à la
   images.jpg
Petit bac 2013
    Catégorie sentiment

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture