24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 05:20
Le voyage des pères T1Le voyage des pères T2
    T1. Jonas                                 T2. Alphée

Tome 1 :
1er siècle de notre ère. Trois pères inquiets parcourent la Galilée et la Judée à la recherche de leurs fils devenus apôtres du Christ. Une aventure humaine qui les mènera bien plus loin qu'ils ne le pensaient.

Tome 2 :
1er siècle de notre ère. Trois pères Juifs parcourent la Judée et la Galilée à la recherche de leurs fils devenus apôtres du Christ. Mais depuis qu'Alphée les a lâché, Jonas et Simon se retrouvent seuls dans leur quête... Enfin, seuls, pas tout à fait, puisqu'ils sont accompagnés de deux anciennes prostituées devenues chrétiennes. La cohabitation de ce quatuor improbable risque d'être difficile...

Mon avis :
J'ai d'abord tenté de lire le tome 2 prêté par une amie, mais je n'ai pas accroché. Et il y a quelques jours ma petite dernière a emprunté le tome 1 à la bibliothèque du collège, et elle avait l'air emballée de sa lecture. Du coup elle a lu le tome 2 dans la foulée. De mon côté j'aime faire les choses dans l'ordre, alors j'ai repris l'affaire dans le bon sens et j'ai commencé par le tome 1, et alors là surprise !!! Cette BD est super !!!  Je vous conseille vraiment de les lire dans l'ordre.
Tout d'abord c'est très drôle, avec un langage très actuel. Et surtout Jonas, l'un des trois pères me fait beaucoup rire. De plus il me semble que l'histoire est assez fidèle aux Evangiles, sauf peut être l'histoire des cochons !!! ou alors c'est que je ne la connais pas, ce qui est tout à fait possible.
Un exemple de ce qui m'a bien fait rire : Un aveugle retrouve la vue grâce à un miracle de Jésus mais ne supporte pas la tête de sa femme qui est très vilaine et il hurle à chaque fois qu'il la voit. Bon, c'est bien plus drôle en image, je ne sais pas si raconté comme ça cela va vous faire sourire ......
Et maintenant j'attends la sortie du troisième tome avec impatience.

Le tome 1 a reçu le Prix international de la BD chrétienne Angoulême 2008.

Mot à mots a découvert cette BD avec plaisir.


  
Tome 1 emprunté à la            Tome 2 prêté par
                                                   une amie
    images.jpg                PERSO1.gif
  


Partager cet article

Repost0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 05:20

Le chien des baskervilleQuatrième de couverture :
Des cris lugubres résonnent sur la lande... Et voici que la légende prend corps.
 Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville.
Maudit soit Hugo, l'ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !
Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes.
 Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations.
 Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges... Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

Mon avis :
Et voilà encore une lacune de comblée !!!! Je n'avais jamais lu cette célèbre enquête de Sherlock Holmes dont le titre est très connu. 
Cette histoire est très prenante et l'ambiance inquiétante est très bien rendue.
Les descriptions des paysages sont superbes, on s'y croirait, et j'aimerai maintenant voir le film pour retrouver cette atmosphère.
Sherlock Holmes est vraiment très fort mais dans cette enquête il est  bien aidé par son fidèle Watson, élémentaire !!!!!!!

L'avis d'Antoni.

C'est grâce au challenge deux euros de Cynthia  que j'ai lu ce livre, et j'en suis ravie. De plus il participe aussi à mon challenge ABC, donc coup double !


    Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpgchallenge ABCCHALLENGE-2-EUROS.jpg

Partager cet article

Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 05:20
Les petites soeursRésumé :
« Sarah Debussy avait, ce jour-là, une foule de choses à faire avant de mettre fin à ses jours. Elle tenait à se suicider comme elle avait vécu. Avec efficacité. »

Qui a poussé Sarah Debussy à finir consciencieusement sa boîte de somnifères ? Pour sa famille, peu importe : il est avant tout extrêmement indécent de mettre fin à ses jours quand on appartient à la bourgeoisie.

D'autant que la petite effrontée, pourtant morte et enterrée, semble envoyer post-mortem des lettres sibyllines signées de sa main. Alors qu'on accuse la défunte de ne pas vouloir faire comme tout le monde, Agathe, sa nièce, décide de suivre ce jeu de pistes et les méandres du passé de cette famille pas comme les autres...

Mon avis :
Encore un livre que j'ai acheté au hasard à la braderie de la biliothèque alors que je n'en avais jamais entendu parler, et bien m'en a pris car c'est un bon livre.
J'ai été plongée dans ma lecture sans trop pouvoir m'arrêter.
Sarah est partie depuis vingt ans vivre en Amérique pour fuir sa famille et surtout son père. Ce père règne en despote, en tyran sur toute sa famille, ses filles, ses gendres et ses petits-enfants, dès le début on sent qu'il y a un malaise dans cette famille. 
Très rapidement j'ai eu vraiment envie de savoir ce qui se cachait derrière tout ça, on découvre d'un côté  l'histoire de la famille et la jeunesse du père et d'un autre l'histoire actuelle suite au décès de Sarah. 
Agathe la petite-fille de ce père et grand-père machiavélique est bien décidée à tirer tout ça au clair.  
Tout cela est très bien orchestré et bien mené jusqu'au bout.

A propos de livres l'a lu d'une traite.
Diddy a trouvé ce petit roman fort sympathique à lire.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg

Partager cet article

Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 05:20
l'eglise des pas perdus-copie-1Quatrième de couverture :
Quand Catherine King s'aventure seule dans la nuit pour aller voir les ossements humains mystérieusement apparus devant l'église de sa propriété, son amie Maria Dlamini la suit. C'est la fin de l'apartheid, les leaders noirs ont été relâchés. Les deux femmes sont âgées : elles ont été élevées ensemble, près de soixante-dix ans auparavant, dans cette ferme au nord-est de Johannesburg dont le père de Catherine, d'origine britannique, était le propriétaire et où la mère de Maria était la cuisinière noire.
Très tôt, la vie les a séparées : Maria est restée à la ferme, tandis que Catherine en était brutalement arrachée dès 1931. Quand elle revient vingt ans plus tard, Tom et Isobel Fyncham en sont les nouveaux propriétaires. Entre Catherine et Tom, l'attirance est immédiate mais des ombres rôdent. C'est en partant sur les traces de son père défunt que la jeune femme parviendra à démêler les raisons du malaise et les origines du drame qui s'est joué, à son insu, entre Tom, Isobel et elle-même. Tout au long du roman, Maria veille sur son amie, secondée en cela par un voisin afrikaner, Hendrik, lui aussi fasciné par la belle et fougueuse Catherine.
Roman du retour au pays natal, roman de la perte et de la trahison, de l'amitié et de la réconciliation, L'Église des pas perdus est un livre au suspense impeccablement orchestré, aux descriptions somptueuses, qui dit la complexité des relations entre les êtres dans un pays traversé par l'apartheid.

Mon avis :
Après être partie (par la lecture !) à Istanbul, en Chine, en Russie, me voici maintenant en Afrique du Sud au côté de Catherine et Maria.
Maria est la fille de la cuisinière noire et l'amie de Catherine la fille du propriétaire de la ferme, ces deux fillettes sont amies et cette amitié durera jusqu'à l'âge adulte et même jusqu'à la vieillesse.
Cette histoire est empreinte de mystère, de chaleur, de tension et des visions de Maria.
L'alternance des passages entre le présent et le passé est bien menée, j'ai vraiment été imprégnée des sensations de chaleur et de moiteur de la maison, du bord de la rivière.
Un livre plein de mystères autour de Tom le nouveau propriétaire de la ferme et du père de Catherine.
J'ai surtout bien aimé cette relation entre Catherine et Maria, mais un petit quelque chose que j'ai du mal à définir me retient de le mettre dans la catégorie 'Très bien'.  (Quelques jours après avoir écrit cela je change mon avis, il est quand même vraiment très bien ....)

Beaucoup d'autres avis souvent positifs chez BOB.


Livre emprunté à la
images.jpgchallenge ABC

Partager cet article

Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 05:20
LoupQuatrième de couverture :
Avec ce roman d'aventures mené tambour battant, Nicolas Vanier nous transporte au milieu de territoires sublimes et inconnus.

Attendri par le spectacle d'une louve jouant avec ses louveteaux, Serguei sait qu'il transgresse les lois millénaires de son peuple nomade. Il a en face de lui des loups, les égorgeurs de rennes, les ennemis héréditaires. Il est tenu par son rôle de futur chef de clan de les abattre tous, sans état d'âme. Mais, dans l'insouciance de ses dix-sept ans Serguei se dit qu'il aura tout le temps de le faire plus tard. Pas un instant, il ne pense que sa vie est en train de basculer.
Le jeune Évène vient d'entrer dans le cercle des loups.
À cause de cette trahison, Serguei est renié par son père et banni de son clan. Il doit désormais survivre seul dans le désert glacé de la Sibérie. Mais quand des hommes sans scrupules, venus de cet Ouest tout-puissant, débarquent et menacent la survie des siens, le jeune homme n'a plus qu'une idée en tête : sauver coûte que coûte sa tribu et la femme qu'il aime. Seul contre les pirates des temps modernes, Serguei réussira-t-il à empêcher la disparition de son peuple ?

Une aventure extraordinaire au coeur du Grand Nord sibérien, entre un monde ancestral régi par les lois de la nature et la modernité, qui menace de tout balayer.

Mon avis :
La quatrième de couverture résume très bien le livre sans trop en dire. Je me suis plongée avec plaisir dans cette histoire (malgré le froid pour une frileuse comme moi !), c'est une belle aventure qui se passe dans des paysages magnifiques, de grandes étendues au côté d'un peuple qui mène une vie rude, simple et en plein coeur de la nature. Ce peuple vit encore une vie de nomade sans aucune notion de confort moderne, mais au rythme des saisons et des pâturages pour leur harde de rennes. C'est aussi une histoire d'amour tout d'abord avec les loups mais aussi avec une charmante jeune fille.
Tout est très bien décrit et je suis sortie de cette lecture avec une féroce envie de voir le film pour mettre des images sur ces mots et ces paysages, mais je ne sais pas s'il passe encore.


Livre emprunté à la
images.jpgchallenge ABC


Partager cet article

Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 05:20
La batârde d'IstanbulQuatrième de couverture :
Chez les Kazanci, Turcs d'Istanbul, les femmes sont pimentées, hypocondriaques, aiment l'amour et parlent avec les djinns, tandis que les hommes s'envolent trop tôt pour l'au-delà ou pour l'Amérique. Chez les Tchakhmakhchian, Arméniens émigrés aux États-Unis dans les années 1920, quel que soit le sexe auquel on appartient, on est très attaché à son identité et à ses traditions. Le divorce de Barsam et Rose, puis le remariage de celle-ci avec un Turc nommé Mustafa suscitent l'indignation générale. Quand, à l'âge de vingt et un ans, la fille de Rose et de Barsam, désireuse de comprendre d'où vient son peuple, gagne en secret Istanbul, elle est hébergée par la chaleureuse famille de son beau-père. L'amitié naissante d'Armanoush Tchakhmakhchian et de la jeune Asya Kazanci, la « bâtarde », va faire voler en éclats les secrets les mieux gardés.

Mon avis :
Ce livre était depuis assez longtemps dans ma PAL, je ne sais pas pourquoi j'ai mis autant de temps pour me décider à le lire, d'autant plus que j'ai bien apprécié cette lecture. J'ai baigné avec plaisir dans cette histoire très colorée et dépaysante. On découvre des familles turques et arméniennes avec leurs traditions et le poids de ces traditions sur les jeunes générations ainsi que la répercussion des tragédies vécues par un peuple sur leurs descendants. Les personnages sont hauts en couleurs et attachants. J'ai bien aimé les titres des chapitres qui sont des épices, des fruits secs (canelle, pois chiche, sucre, noisettes grillées, vanille, amandes ...). J'ai un peu l'impression d'avoir voyagé à Istanbul.

Pour voir l'avis d'autres blogueurs chez BOB cliquez ICI.

Livre issu de ma       
imagesCAFSFWL3.jpgchallenge ABC

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 05:20
salut et libertéQuatrième de couverture :
« Monsieur le Commissaire, vous avez peut-être une belle gueule, mais dans le fond, vous êtes un vrai con. En ce qui me concerne, j'ai tué en toute impunité.
Salut et liberté
X »
Étranges, ces lettres anonymes que reçoit Adamsberg, et tout aussi singulière l'assiduité dont fait preuve le vieux Vasco à siéger sur ce banc, juste en face du commissariat... L'importun vieillard aux poches remplies d'objets insolites et au porte-manteau incongru attise l'exaspération du lieutenant Danglard. Mais, pour le commissaire Adamsberg dont le flair nonchalant confine au génie, l'affaire n'est pas si anodine...

Fred Vargas signe ici deux nouvelles policières où l'on retrouve avec un plaisir intact les personnages décalés, les rencontres déroulantes, le ton si subtilement décontracté qui ont fait son succès.

Mon avis :
J'ai retrouvé ce petit livre dans mon étagère, et chic ! cela m'en fait un de plus pour le challenge deux euros. Ces deux nouvelles ont déjà été publiées dans Coule la Seine que j'avais lu il y a quelques années.
J'ai eu beaucoup de plaisir à les relire d'autant plus que de l'eau a coulé sous les ponts depuis que j'ai lu le dernier Vargas. J'y ai retrouvé ce cher commissaire Adamsberg qui, en ayant l'air de ne rien faire résoud les enquêtes dans lesquelles il se lance et rapidement puisque ce sont des nouvelles.
J'ai passé un très bon moment.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
CHALLENGE-2-EUROS.jpgde Cynthia

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 05:20
No et moiQuatrième de couverture :
"Elle avait l'air si jeune. En même temps il m'avait semblé qu'elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu'elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur."

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d'amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes.
Jusqu'au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué. No dont la solitude et l'errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n'est à l'abri...

Mon avis :
C'est un livre que je lis pour la deuxième fois car je l'ai reçu en cadeau, comme je l'avais bien aimé je me suis replongée dedans. J'ai été touchée par l'histoire de ces deux jeunes filles ainsi que par l'histoire familiale de Lou. Lou va aider No à sortir de sa vie dans la rue, et par la même occasion cela va aider sa maman à sortir de la dépression dans laquelle elle est plongée depuis plusieurs années.
 C'est une histoire qui se lit facilement, sur un sujet sensible. Et même si on se demande si tout ce qui s'y passe est très réaliste, c'est une bonne lecture.


Beaucoup d'avis d'autres personnes chez BOB

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
offert par Celsmoon lors du SLAT SWAP

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 05:20
Lulu femme nueRésumé :
Lulu, mère de famille de 40 ans sans histoires, a disparu depuis deux semaines, abandonnant mari et enfants à ses amis désemparés. L'un d'eux, Xavier, a retrouvé sa trace. En une nuit, il entreprend de raconter aux autres ce qu'a vécu Lulu pendant cet étrange voyage. En sortant d'un énième entretien d'embauche, elle s'est octroyé quelques jours de liberté, seule, sur la Côte.

Mon avis :
Je ne suis pas très BD en général, mais j'avais entendu parler de Lulu sur certains blogs, et ce que j'en avais lu me tentait. J'ai beaucoup aimé cette lecture, c'est une histoire assez réaliste qui pourrait se passer en vrai. J'ai été touchée par cette femme qui comme moi ne travaille plus depuis quinze ans, mais heureusement pour moi mon mari ne me traite pas de "grosse courge" !!! On vit à travers les mots d'un des amis cette bulle d'air qu'elle s'accorde loin de sa famille. De plus, cela se passe près de chez moi puisqu'elle va à un entretien d'embauche à Angers et qu'elle part ensuite sur la côte.
Alors maintenant, j'attends avec impatience la sortie du deuxième volume de cette histoire au mois de mars car il y a un certain mystère à la fin de ce premier livre. Dès qu'il sort, c'est sûr je l'achète !!!!!!

Enna a beaucoup aimé cette histoire.
Val a trouvé les personnages attachants.
Flo a été embarquée par l'histoire.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
et cadeau de Noël

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 05:20
Le treizième conte Quatrième de couverture :
Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fat la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l'imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida.
Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantômes qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité.

Mon avis :
C'est à la fois le récit de la vie de Vida Winter et la recherche de la vérité par Margaret, car elle doute de la véracité de ce que lui raconte Vida Winter, tout cela entremêlé avec le vécu de Margaret.
Vida est un auteur contemporain que n'a jamais lu Margaret puisqu'elle ne lit que des oeuvres d'écrivains morts. Elle se demande d'ailleurs pourquoi elle a été choisie pour cette biographie.
Une fois plongée dans ce livre, je ne pouvais plus en sortir, cette histoire est mystérieuse et surprenante.
L'atmosphère n'est pas très gaie mais elle est assez envoûtante.
L'ambiance de ce livre donne envie d'en savoir plus au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire. De plus les deux protagonistes sont des amoureuses des livres ce qui n'est pas pour me déplaire. J'ai passé un très bon moment en étant tenue en haleine tout au long de l'histoire.

Un roman que j'avais noté chez Brize quand son blog était tout récent.
Beaucoup de blogueurs l'ont lu, pour avoir d'autres avis  allez voir chez BOB.

Livre emprunté à la
images.jpg

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture