28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 18:22

...

 

Quatrième de couverture :
En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l'hôpital. Un concentré d'humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, 
mûrir. Plus qu'un apprentissage, c'est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C'est là que bat le coeur de la vie. 
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées... 
Comment retenir l'instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu... 
On retrouve l'énergie et la fraîcheur de l'auteur des Yeux couleur de pluie et de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux 
sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d'amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.

Mon avis : 
C'est la curiosité qui m'a fait emprunter ce troisième volume pour retrouver Marie-Lou et Matthieu après Les yeux couleur de pluie (ici) et Entre mes doigts coule le sable (ici). Je ne voulais pas l'acheter car le deuxième ne m'avait que moyennement emballée.

Cela ne m'a pas empêchée de le dévorer en un samedi après-midi dans ma chaise longue... Il faut dire que cela se lit vraiment facilement et rapidement, pourtant c'est un peu toujours pareil... et pourtant j'aime bien quand même, c'est plein de bon sentiments, de passages qui font sourire, d'autres qui serrent le cœur. 

Cette série étant finie je voudrais bien lire autre chose de cet auteur (mais pas en trois volumes...).

 

Roman emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 18:08

...

 

Quatrième de couverture : 
Et soudain l'humanité se mit à régresser .
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc. Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. 
Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. 
De quel virus s'agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? 
Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l'humanité. 
Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ? 
Un cauchemar planétaire

Mon avis : 
Pour tout vous dire j'ai acheté ce livre pour mon mari après une rencontre avec l'auteur au festival "Rue des livres" à Rennes en mars dernier. Dans sa dédicace il me suggérait de le lire aussi ;-) J'avais un peu peur du côté scientifique d'autant plus que l'auteur est quand même docteur ès Sciences.
L'auteur nous avait assuré que c'était vraiment abordable et c'est exact. 

Je ne suis pas particulièrement attirée par les sujets sur la préhistoire mais ici c'est un mélange entre notre époque et la régression des espèces qui s'y produit :  la faune, la flore et même les humains sont concernés.

Ce roman nous emmène dans différentes parties du monde à la recherche du point zéro, épidémie ? mystère de la nature ? 

Tout ceci est mené tambour battant et je ne me suis pas ennuyée un instant.

 

Livre de ma 

 

Partager cet article

Repost0
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 18:22

...

 

Résumé : 
"Lorsque deux sœurs héritent d'une boutique de crèmes glacées et en profitent pour voir - enfin - la vie du bon côté"À Brighton, la vie d'Anna s'organise enfin. Elle est épanouie dans sa vie professionnelle et vient d'acheter un appartement avec son petit-ami. Quant à Imogène, sa globe-trotteuse de sœur, elle vient de poser ses affaires dans un petit coin de paradis thaïlandais pour poursuivre son projet photographique. La mort soudaine de Viviane, leur grand-mère adorée, va bouleverser leur destin. Anna et Imogène héritent de sa boutique de crèmes glacées, située à Brighton. Les deux sœurs relèvent le défi et reprennent ensemble la boutique – véritable lieu de vie, de rencontres et de surprises, qu'elles chérissent. Une chose est sûre… leur été ne sera plus jamais pareil !

Mon avis : 
Du côté de la lectrice :
Elle a une voix qui fait penser au doublage de certains téléfilms américains, je ne suis pas fan, surtout pour les hommes et pour l'enfant de trois ans.
Wikipedia nous dit que "Ludmila Ruoso est une actrice française notamment active dans le doublage". C'est drôle car je viens de lire ce descriptif qui correspond tout à fait à ce que je pensais d'elle.
 

Du côté du texte :
Je qualifie ce roman de gentillet, les ficelles sont un peu grosses, on voit venir les choses avant les personnages.
J'ai quand même passé un bon moment car l'histoire est légère et les personnages plutôt sympathiques.

Livre prêté par Enna : Merci ! 

 

Chez Sylire

 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 18:12

...

 

Résumé :
Le soir où Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins, la baby-sitter leur fait faux bond. Après six mois de pouponnage et de dépression post-partum, ils avaient pourtant bien besoin de se divertir. Marco, surtout. Qu'à cela ne tienne, insiste ce dernier : les maisons sont mitoyennes, ils emportent avec eux le babyphone et se relaieront toutes les demi-heures pour aller jeter un œil sur le berceau. 

La soirée s'étire. La voisine agite sa plastique de rêve sous le nez de Marco, Anne tente de noyer ses complexes sous des rasades de vin. De retour à la maison tard dans la nuit, le bébé a disparu. Victimes ou coupables, manipulateurs ou désespérés, soudés ou infidèles, héritiers ou au bord de la faillite : les qualificatifs pleuvent sur ce couple qui se retrouve en plein dans l'œil du cyclone. Bas les masques.

Mon avis :
Du côté du lecteur : 
Taric Mehani est tout à fait le genre de lecteur que j'aime bien, il n'en fait pas trop et a le ton juste. 
Il est spécialisé dans le doublage de voix mais est parfait en lecteur audio. 

Du côté du texte ;
Après avoir écouté les dix titres du prix Audiolib j'avais besoin d'un livre court et plutôt facile, ce roman policier était donc un bon choix. 

Un bon petit suspense tient le lecteur en haleine et quelques rebondissements viennent pimenter le tout.

Une bonne surprise. 

Livre prêté par Enna : Merci ! 

 

Chez Sylire

Partager cet article

Repost0
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 18:05

...

 

Quatrième de couverture :
À la suite d'un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d'électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d'une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d'une maison où se croisent les courants d'air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l'hiver et de leur rude face-à-face. 

Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide. 

Alors que les centimètres de neige s'accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces extérieures et aux écueils intimes ?

Mon avis : 
Huis clos dans une maison au sein d'un village coupé de tout et sans électricité suite à une grosse panne, un homme blessé est hébergé chez un inconnu qui s'occupe de lui.

Il est bizarre ce roman.

La numérotation des chapitres : D'abord croissante mais  ne se suivant pas régulièrement de trente-huit à deux cent soixante-treize, puis décroissante jusqu'à sept mais en seulement une quarantaine de pages.
Je pensais en avoir l'explication à la fin.... malheureusement non, cela reste donc un mystère pour moi.

La panne d'électricité : Il règne une ambiance bizarre dans ce village, on a l'impression qu'il y a d'autres problèmes que cette panne pour créer une telle impression de danger, une telle tension. Pas d'explication non plus.

Et pourtant malgré mes réserves j'ai aimé ce roman. Car il y est question de relations humaines entre ces deux hommes, de nature puissante, d'hiver interminable.

Un peu frustrant car la fin n'en est pas vraiment une.

Malgré tous ces bémols, j'ai aimé, allez comprendre !

Roman emprunté à la

 

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2019 1 03 /06 /juin /2019 17:56

...

 

Quatrième de couverture :
Été 1986. Emma rencontre Marc au pied d'une Grande Roue. Elle a dix-neuf ans, et le coeur d'une poupée. Lui est déjà un homme. Commence entre eux une histoire d'amour. Intense. Urgente. Si forte qu'on en oublierait que les plus beaux contes cachent parfois des ogres... 
Au côté d'Emma, il y a Tess qui avance dans la nuit, David au sommet d'une montagne et Nathan dans le bureau d'un flic. D'autres destins, d'autres chaos. 
Les blessures de la vie les ont isolés du reste du monde. Ils marchent. Trébuchent. Se relèvent. À la recherche de leur identité. 
Dans ce labyrinthe romanesque, où Lynch rencontre Kafka, le réel a besoin des chimères pour se révéler. Et permettre, petit à petit, à toutes les pièces du puzzle d'Emma de se compléter. Emma, qui n'est pas qu'une poupée. 

 

Mon avis : 
Quatre personnages principaux et des chapitres qui alternent les vies des uns et des autres. Le lecteur se doute bien qu'il y a un lien et à la fin tout se met en place. J'ai été surprise par certaines révélations.

Pour être franche, j'ai commencé ce livre, qui fait partie du prix Cezam, en me disant que je n'insisterai pas si je n'accrochais pas rapidement à l'histoire. L'alternance de ces histoires de vie a fait que j'avais envie de savoir qui étaient ces personnages, comment ils en étaient arrivés là. 

C'est donc plutôt une bonne surprise et certainement un livre que je n'aurais pas lu s'il n'avait fait partie de cette sélection.

 

Roman emprunté à la

 

...

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2019 7 02 /06 /juin /2019 18:43

...

 

Quatrième de couverture :
Jeune diplômée un peu timide, Alice végète à Paris. La maison héritée de sa grand-mère, dans la Meuse, sera l'occasion d'un nouveau départ. Armée de son seul courage, elle propose ses services aux maisons de retraite environnantes. Son idée ? Animer des ateliers d'écriture auprès de pensionnaires qui ne demandent qu'à se raconter. Germaine la bougonne, la très posée Suzanne, l'impeccable Georges, Jeanne, Lucien... Tous lui ouvrent bientôt leur boîte à souvenirs. Mais il est une chose qui les intéresse bien plus que leur passé : l'avenir d'Alice, ce cœur solitaire qu'ils vont s'employer à rallumer... 

 

Mon avis : 
Si vous avez envie de lire un roman bien agréable, touchant qui parle d'écriture, de musique, d'amour, d'amitié alors celui-ci est peut-être fait pour vous.

Le petit plus, me concernant, c'est que les personnages principaux sont des résidents de maison de retraite, public qui me touche toujours.
Mais pas que, car il y a aussi Alice, Chloé, Julien ainsi que les enfants d'une école.

J'ai vraiment passé un agréable moment, un roman parfait quand on n'a pas trop le temps de lire, c'est rythmé et j'étais contente d'y revenir. 

Le petit plus c'est que j'en sors avec deux idées de DVD à emprunter à la bibliothèque : Indian Palace et Quartet

Livre du club de lecture avec mes copines

 

Partager cet article

Repost0
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 07:54

...

 

Quatrième de couverture :

« Alors que j’entamais ma nouvelle carrière, Philippe, mon fiancé flic, prenait son poste comme commandant aux stups de la 2e DPJ.
— Comme ça on se verra plus souvent, m’a-t-il dit, réjoui, en m’annonçant la nouvelle deux mois auparavant, le jour de sa nomination.
J’étais vraiment contente pour lui, mais à cette époque je n’étais qu’une simple traductrice-interprète judiciaire et je n’avais pas encore une tonne deux de shit dans ma cave. »
Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ? Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt... disons... un détachement joyeux. Et on devient la Daronne.

Mon avis : 
Du côté de la lectrice :
Il est assez rare que je connaisse le lecteur ou la lectrice d'un livre audio, ici c'est Isabelle de Botton qui remplit ce rôle à la perfection. Elle a ce petit grain de folie comme Patience, et sa voix colle parfaitement au texte. 

Du côte du texte :
C'est une histoire peu banale qui  accroche le lecteur grâce à Patience, c'est une sacrée femme, elle n'a pas froid aux yeux.
Un roman original, drôle, assez rythmé et totalement inattendu. 

Et voilà c'était le dixième titre du prix Audiolib 2019, classement à venir !

...

 

Catégorie gros mot

 

Chez Sylire

Partager cet article

Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 18:21

...

 

Quatrième de couverture :
Martin Eden, le plus autobiographique des romans de Jack London, est le récit d’un écrivain né dans les bas-fonds, homme de rien basculé dans la bourgeoisie qui croit tenir sa revanche sur la vie...
C’est aussi la rencontre d’un homme et d’une femme ; l’occasion enfin de découvrir le vrai visage de Jack London, une personnalité rare à la source de notre modernité. Son œuvre, dont 
Martin Eden est le point d’orgue, a fasciné des millions de lecteurs.
Denis Podalydès nous offre une lecture vibrante et délicate, inoubliable.

Mon avis : 
Du côté du lecteur : Denis Podalydès est parfait et j'ai beaucoup aimé la lecture qu'il fait de ce texte. Il m'a emportée à sa suite pour découvrir la vie de Martin Eden.

Du côté du texte : J'ai vraiment aimé ce personnage de Martin Eden. On le suit dans les hauts et les bas de sa vie, surtout les bas d'ailleurs. La vie n'est pas tendre avec lui. Un texte qui se prête très bien à la lecture audio.
Je pense qu'il sera dans le haut de mon classement.

...

 

Chez Sylire

Partager cet article

Repost0
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 17:20

...

 

Quatrième de couverture :
Jeudi 17 mars 2005, 6 h 45, Montange, au cœur des Ardennes belges. Bénédicte ouvre la porte de la maison et se met en route pour le lycée. Mais trouve dehors une douceur à laquelle elle ne s'attendait pas. Surprise, elle hésite, fait demi-tour, troque la parka trop chaude contre un blouson plus léger. Celui que l'on verra bientôt sur les avis de recherche. Car Bénédicte n'arrivera jamais jusqu'à l'arrêt de bus. Ses parents et les habitants du paisible village vivent alors des jours d'angoisse qui vont dévorer l'équilibre de ce monde où, jusqu'ici, il ne se passait rien. Entre inquiétudes, soupçons, rumeurs, reproches, mensonges et dissimulations, la disparition de Bénédicte pulvérise les apparences. 

Mon avis : 
En général j'aime bien les histoires de séquestration, et quand Bénédicte disparaît je pensais en découvrir une nouvelle. Sauf qu'ici l'auteur choisit ne nous faire vive au cœur de la famille de la disparue, des voisins, du village en général. L'étude des personnages est vraiment détaillée et tous les aspects de leurs  personnalités sont passés au crible.

C'est prenant car on ne sait pas où est Bénédicte, si elle est vivante, enfermée, en danger... Un roman bien mené qui nous fait découvrir l'environnement de cette jeune fille. Et plus le temps passe plus on est inquiet pour elle.

Je ne connaissais pas cet auteur et cela me donne envie de découvrir d'autres titres.

 

Roman prêté par Canel (ici)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture